mardi 16 avril 2013

Je m'en vais, de Jean Echenoz

Je m'en vais, de Jean Echenoz (Broché, Éditions de Minuit, 256 pages, 1999, genre fiction)


"Avec le temps va tout s'en va ..." comme dirait Léo Ferré, le héros de "Je m'en vais " ayant, est-ce un hasard, un nom assez proche.

Je te quitte, tu me quittes, nous nous quittons. L'amour, la mort, la disparition, la fuite. Tout se délite, tout est fragile, nous sommes sur un terrain mouvant, sur quoi pouvons-nous nous raccrocher, quel sens donner à notre destinée ?

Nous suivons les pérégrinations de Ferrer, un galeriste d'art moderne qui se cherche dans un monde incertain et peu propice aux projets à long terme. L'opportunité d'aller rechercher un ancien navire abandonné au pôle ayant des œuvres Inuit rares dans sa soute va t il enfin modifier sa vie, la stabiliser, lui apporter autre chose qu'une satisfaction de vendeur d'art ?

Une écriture inventive et recherchée, pleine de figures de style sonnant juste qui font apprécier la lecture.

Une histoire qui nous laisse au final une douce amertume sur un monde individualiste qui a perdu ses certitudes et ses repères.

Note 7/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire