mardi 9 avril 2013

Les haines pures d'Emma Locatelli

Les haines pures d'Emma Locatelli (Broché, Albin Michel, 384 pages, mars 2013).

L'histoire dans les haines pures prend place en France peu après la libération. Une femme au passé lourd revient chez sa mère autoritaire et humiliante. Elle découvre que les voisins d'origine italienne, chez qui elle a passé une partie de son enfance, sont mort. Le père aurait massacré ses enfants et la mère en serait devenue folle de douleur. Cela ne cadre pas avec le souvenir qu'elle avait de ce père adorable avec sa famille et elle va mener une enquête.
Sur fond historique de la période juste après la libération Emma Locatelli fait resurgir une réalité peu reluisante où les opportunistes (résistants de dernière minute), les saloperies (femmes tondues car ayant flirté avec l'occupant), les bassesses (lâcheté), les crapuleries (vol, prendre possession de biens) ont pu s'exprimer profitant de la situation trouble de  l'après guerre.

Ce roman d'une grande noirceur est fascinant de justesse et j'ai eu envie de le terminer rapidement, pour savoir enfin ce qui est réellement arrivé à cette famille décimée. Il s'attache aux individus, aux petites histoires au sein de la grande. Avec la haine comme thème central, de celle lancinante de toute une vie (la mère) aux haines les plus terribles. Un sentiment qui semble être le plus fort, contre lequel rien ne semble pouvoir lutter. Sans concession ce livre vous touche l'âme et ne vous laissera pas indifférent.

Sur un thème peu joyeux avec un fond historique maitrisé, d'une écriture fluide, je vous le recommande chaudement.

Note : 8,5/10.

Intrigué par le style de l'auteure, j'ai commandé Maleficus.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire