dimanche 21 avril 2013

Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants de Mathias Enard

Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants de Mathias Enard (Poche, Actes Sud, 170 pages, 2010)

Un vrai talent de conteur qui nous immerge presque instantanément dans d'autres contrées en suivant les affres de Michel-Ange mandé par un sultan pour construire un pont.

Basé sur plusieurs éléments d'Histoire (le plan de L. de Vinci, le poète Mesihi, le pape Jules II), Mathias Enard comble les vides et nous fait voyager dans l'Orient, dans un ailleurs.

J'ai pris grand plaisir à suivre Michel-Ange, ses difficultés financières et de pouvoir , sa personnalité toute particulière, les enjeux qui suscitent les jalousies et de toucher du doigt son génie créatif.

Sous un format assez court, avec des chapitres ciselés, un moment de lecture très agréable et passionnant où je me suis senti hors du temps, plongé dans ce conte à la limite du merveilleux, un peu comme les contes des mille et une nuits.

-Nous singeons tous Dieu en son absence.
Note 7,5/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire