jeudi 18 avril 2013

The Sense of an Ending, de Julian Barnes

The Sense of an Ending, de Julian Barnes (Lu en kindle, Vintage Digital, 177 pages, octobre 2011)



Ce livre qui a été  récemment traduit en français sous le titre "Une fille, qui danse" (dont je ne vois pas le rapport avec le contenu ni avec le titre original) et c'est pour cela que j'en parle aujourd'hui car j'aimerais faire partager cette histoire, que j'ai lue il y quelques mois en anglais. Je suis conscient que ma perception peut être assez différente selon que je lis le même récit en français ou en anglais. J'espère qu'en français il a le même pouvoir de suggestion et de touchante amertume. L'effet Koulechov peut également jouer, c'est normalement appliqué au cinéma mais j'estime qu'une lecture influe sur la suivante. De même après un très bon livre il est difficile d'en entamer un autre. Bon, ce n'est pas le sujet.


Un Campus. Un groupe d'amis dont une femme. L'un est amoureux. Un nouvel arrivant s'introduit dans le groupe. Peu de temps après il se suicide. Pourquoi ?

Un sujet fascinant sur la mémoire et ses différents habits : l'oubli, la déformation d'un souvenir, ceux qui sont fabriqués de façon volontaire ou ... pas.

Un horizon indépassable, la non réversibilité du temps et ses conséquences que nous découvrons beaucoup plus tard, lorsqu'il n'est plus possible de réparer ou, pire, lorsqu'il n'est plus possible de rattraper ses actes !

Un livre admirablement construit, sur la fragilité des souvenirs, ceux que nous croyons avoir, ceux que nous avons édulcorés, enfouis, mis de côté, altérés avec le temps, ceux que nous nous sommes fabriqués, bâtis sur de mauvaises hypothèses.

L'intrigue est bien menée jusqu'au bout, on déambule entre le passé, le présent, avec de fréquents retours en arrière, tout cela avec aisance et je me suis retrouvé à dévorer ce livre en très peu de temps.

Une excellente histoire qui pousse à l'introspection, à s'interroger sur ses propres souvenirs et leur intégrité. Il m'a beaucoup apporté sur la compréhension de la psyché humaine. A lire ... vraiment.

Note : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire