mercredi 10 avril 2013

Des noeuds d'acier de Sandrine Collette

Des noeuds d'acier de Sandrine Collette (Lu en kindle, 272 pages en broché, Denoël, janvier 2013).

Un livre étouffant sur l'enfermement, la privation de liberté, l'isolement. Un homme, Théo, passe un temps en prison après avoir blessé son frère gravement (il a sa conscience mais est complètement paralysé, à vie).

A peine sorti de prison il se retrouve l'esclave de deux vieux dans un endroit isolé. Un livre dur, impitoyable sur la perte totale de liberté et toutes les conséquences qui s'ensuivent, de la rébellion jusqu'à la soumission la plus pure.

Une description sans concession où le lecteur ressent la souffrance de Théo, sa déshumanisation progressive, de plein fouet. J'ai partagé facilement sa haine progressive face à cette injustice totale.

Une écriture efficace et un moment fort de lecture qui m'a fait resurgir des souvenirs liés à des lectures difficiles sur les camps de concentration.

Note : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire