dimanche 14 avril 2013

Vivianne Elisabeth Fauville de Julia Deck

Vivianne Elisabeth Fauville de Julia Deck (Broché, Les Éditions de Minuit, 155 pages, 2012).

Une femme, Viviane Élisabeth, avec son enfant, que le mari vient de quitter, demande à rencontrer son psy en urgence et le tue. La police l'interroge mais sans preuve elle est libérée et décide de rencontrer les protagonistes de l'affaire dont un des suspects.
Le style de l'auteur met en exergue les fragilités de Viviane, les fragmentations de sa pensée, ses errements, et petit à petit nous interroge sur la personnalité de Viviane, sa perception de la réalité et donc de l'histoire que nous sommes en train de lire.
C'est un voyage au travers de l'esprit d'une personne perturbée psychologiquement, à l'instar de l'Avenue des Géants de Marc Dugain car c'est Viviane qui raconte et donc son point de vue et ses raisonnements qui nous sont rapportés.
Des passages sont écrits avec ingéniosité comme la scène d'amour avec un des protagonistes et le livre se lit avec entrain.
En revanche je me suis senti insatisfait à la fin, l'histoire est bien écrite, l'état mental de Viviane est bien rendu mais j'aurais aimé plus, sans savoir exactement dire quoi. Peut être parce que je n'ai pu m’attacher au personnage, avoir de l'empathie alors que c'était le cas, étonnamment (et c'est la force de l'auteur d'avoir réussi cela), pour le psychopathe de Marc Dugain.

Un moment de lecture agréable et éclairant sur une psychopathologie mais sans plus.

Note : 6/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire