mercredi 29 mai 2013

En attendant Godot de Samuel Becket

En attendant Godot de Samuel Becket (Les éditions de Minuit, 134 pages, 1952)

Je suis très content de l'avoir trouvé en édition originale dans un vide grenier ce week-end dernier.

Deux personnes près d'un arbre dans un endroit non précisé attendent Godot.

Le non-sens, l'absurde, comme dans La cantatrice chauve. Avec de l'humour, des situations abracadabrantes, des jeux de mots, des contre-pieds, des didascalies précises alors que les situations sont incertaines, tout cela m'incite à voir la pièce car le jeu d'acteur est précisé avec moult détails mais me parait bien difficile à retenir.

C'est un texte où il est possible d'imaginer ce qu'on veut (mais qu'on a en soi comme un test projectif), ce que l'on ressent, où on se construit soi-même un sens d'une certaine manière.

J'ai clairement du mal à parler d'un tel texte. Est-ce un essai sur le temps qui passe ? l'ennui ? la futilité de la vie ?

Cela faisait longtemps que je n'avais lu du théâtre et cette pièce m'a bien plu. A chaque page je ne savais pas à quoi m'attendre dans cet univers minimaliste aux relations étranges.

Très imaginatif, étonnamment construit, je me mets en quête de la pièce jouée !

Note : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire