vendredi 3 mai 2013

Homo erectus de Tonino Benacquista

Homo erectus de Tonino Benacquista (Broché, Gallimard, 272 pages, 2011)

Homo erectus. L'évolution. Et aussi érectile. Mais il est un domaine où paradoxalement l'évolution n'a toujours pas dissipé le mystère (et, franchement, cela semble une bonne chose ...) : les relations amoureuses homme-femme.

Sur une idée peu crédible mais néanmoins intéressante, une société informelle secrète, genre Alcooliques Anonymes, des hommes partagent leurs déceptions amoureuses.

Le jeu de l'amour et du hasard. Une éternelle quête. L'exploration des désirs, des fantasmes, des frustrations, des compromissions, des mensonges, des hypocrisies et de la misère des relations humaines. Mais aussi que la vie reprend toujours le dessus.

Avec une difficulté constante dans un jeu qui ressemble à un jeu de dupe, à la fois merveilleux et tragique, mais qui fait toute la saveur de la Vie, nous suivons les méandres et les affres des hommes qui s'interrogent encore et toujours sur les femmes. La sempiternelle question. La recherche des réponses.

Dans une série d'aventures de trois personnages (le philosophe, l'employé et l'ouvrier) Tonino Benacquista s'amuse de la fragilité des sentiments, des illusions nécessaires avec un ton doux-amer et ironique teinté d'observations amusées et amusantes avec un épilogue qui met tout en perspective. Pour notre plus grand plaisir.

Un livre particulièrement plaisant, dévoré en peu de temps, et qui m'incite à en découvrir d'autres du même auteur.

Note : 7,5/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire