samedi 25 mai 2013

Le grand cahier d'Agota Kristof

Le grand cahier d'Agota Kristof (Seuil, 191 pages, 1986)

A une époque trouble, pervertie, pendant une guerre qui n'est pas nommée, avec des ennemis que nous ne connaissons pas, des jumeaux sont laissés chez leur grand-mère qui mène une vie misérable. Ils vont coucher dans un grand cahier ce qu'ils vivent, ce qu'ils observent et ce qu'ils font. De façon objective et froide.

Un livre atypique qui met mal à l'aise par son ton détaché, pragmatique dans un monde délétère, cruel, sombre où les repères, les lois, la morale, l'humanisme sont en totale perdition.

Une descente aux enfers où le lien très fort qui unit les jumeaux sera leur seul point d'ancrage comme leur quête de la connaissance, des langues et de la survie.

Une critique virulente et sans concession de la dictature, de la guerre et de ce qui l'accompagne, la mort, la désertion, le viol, la famine, le marché noir, le vol, la déportation, la misère, la médiocrité, la lâcheté, la haine  ...

Peu de place à l'espoir et à la morale. Et pourtant. En creux, un hymne à la solidarité, au savoir, au lien qui unit les Hommes au travers de ces jumeaux qui, au regard du monde, s'en "sortent" aussi bien qu'il est possible. Mais à quel prix.

Un livre dur, étouffant, non dénué d'humour noir, au style froid et détaché qui sied à merveille au message qu'il souhaite faire passer.


Note : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire