samedi 8 juin 2013

Sauver Mozart de Raphaël Jérusalmy

Sauver Mozart de Raphaël Jérusalmy (Actes Sud, 150 pages, 2012)

Incipit :

Vendredi 7 juillet 1939
J'ai horreur du vendredi. Filet de cabillaud et pommes de terre bouillies. Le fils du concierge est allé m'acheter deux cent grammes de cervelas. En catimini.

Un livre court où s’égrène les pages d'un journal intime narré par un héros improbable luttant à la fois contre la tuberculose et pour se débarrasser d'Hitler.

Concis, efficace, raconté avec efficacité et entrain, une ambiance bien rendue sur un thème douloureux, la montée du nazisme. L’antisémitisme, les trains spéciaux, le marché noir, les gueules cassées, les pro-nazis y compris chez des gens réputés ou célèbres etc.Comment survivre alors qu'une maladie ronge Otto J. Steiner de la même manière que le nazisme ronge l'Europe ?

Un cri de liberté et un regard moral sous un angle original, comme celui d'utiliser un morceau de musique comme acte de résistance, qui a eu le prix Emmanuel Roblès récemment (vendredi 5 juin).

Un livre intéressant.

Note : 8/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire