dimanche 28 juillet 2013

Les Chronolithes de Robert Charles Wilson

Les Chronolithes de Robert Charles Wilson (Folio SF, 437 pages, 2001 pour la première édition anglaise)

Incipit :

C'est Hitch Paley qui, poussant sa moto Daimler déglinguée sur la plage de sable à l'arrière du Hatt Thai Dance Pavilion, m'a invité à assister à la fin d'une époque. La mienne, et celle du monde. Mais je ne lui jette pas la pierre.
Les coïncidences n'existent pas. Je le sais maintenant.
Nous sommes en 2020. Un monument imposant, d'une matière étrange, qui ressemble à un obélisque, apparaît de façon inopinée en Asie. Une inscription prédit 20 ans après la défaite de l'humanité par Kuin, une entité dont on sait peu de chose.

L'auteur nous raconte ces événements exceptionnels et leurs conséquences profondes au travers de quelques personnes seulement, de l'influence sur leurs vies de tous les jours. Le personnage principal, Scott, mêlé de près à cette apparition va voir sa famille se déliter.

Ces événements étranges et angoissants nous poussent à nous interroger sur la vie, les points essentiels, nos choix, la mort. Souvent nous provoquons ce que nous craignons et ce livre est une étonnante parabole de ce principe.

Ce qui est fort avec la science-fiction est que tous les thèmes (apocalyptique, post-apocalyptique, policier, thriller, étude de mœurs, religion, spiritualité, guerre, espionnage etc.)  peuvent être abordés, et cela sous un angle original.

Dans un climat de fin du monde nous vivons les derniers moments d'une famille en s'attachant avec sensibilité à leur humanité, à leurs croyances et de leur survie au sein d'un monde en plein désarroi devant l'inconnu.

Note : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire