dimanche 29 septembre 2013

Antigone de Jean Cocteau

Antigone de Jean Cocteau (ClassicoCollège Belin Gallimard,133 pages, 2013)

Le projet de lire Le quatrième mur de Sorj Chalandon m'a incité à relire Antigone, la version que je connaissais (Anouilh) et puis finalement je me suis dit pourquoi pas les autres versions, dont celle-ci de Jean Cocteau.

Outre des didascalies changées, un décor de Pablo Picasso pour la représentation au théâtre, l'usage de masques en référence à la tragédie grecque, il y a beaucoup de variantes notamment sur l'attitude de Créon qui est ici plus clairement le jouet des Dieux et moins un Roi autoritaire et sûr de son pouvoir comme dans Anouilh.

Cette édition est destinée aux collégiens mais permet à tout un chacun de profiter d'un dossier assez fourni avec un vocabulaire précis, une chronologie, une contextualisation, des groupements de textes et plusieurs thématiques, sur l'injustice notamment. Cet ouvrage fait entre autre référence à Paul Eluard,  Boris Vian ou encore Jean-Claude Carrière avec un texte très instructif extrait de La controverse de Valladolid.

Un autre regard sur Antigone enrichi par cette édition scolaire excellente. J'attends de recevoir la version de Sophocle et peut être lirais-je celle de Brecht. Le texte théâtral lui-même est très court, à peine un tiers, le reste est le dossier. Instructif.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire