samedi 21 septembre 2013

Barbe bleue d'Amélie Nothomb

Barbe bleue d'Amélie Nothomb (Albin Michel, 170 pages, 2012)

Incipit :

Quand Saturnine arriva au lieu de rendez-vous, elle s'étonna qu'il y ait tant de monde. Certes, elle s'était doutée qu'elle ne serait pas l'unique candidate ; de là à être reçue dans une salle d'attente, où quinze personnes la précédaient, il y avait de la marge.

Un petit moment de détente pour me remettre de mes lectures précédentes, quoi de mieux qu'un livre d'Amélie ? Sur l'incitation de mon épouse, c'est tombé sur Barbe Bleue.

J'ai cru un instant qu'il s'agissait de l'édition pour mal voyant mais non.

Un conte classique, transposé à notre époque, où j'ai cru retrouver la verve, les échanges incisifs dans les conversations de L'hygiène de l'assassin. Des situations incongrues, des dialogues improbables mais toujours ce dynamisme qui vous accroche et vous garde jusqu'à la fin.

Ce n'est tout de même pas loin du bonbon acidulé, plaisant sur l'instant, savoureux, qui se déguste, vite avalé ... vite oublié. Mais une vision plus moderne de ce conte de Perrault (pour la version la plus populaire).

Plaisant mais sans plus. Bref rempli le contrat initial auquel j'avais souscrit, de ce point de vue une réussite. Une très belle couverture.

Note : 8/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire