samedi 30 novembre 2013

La chambre des morts de Franck Thilliez

C'est pas du vent !
La chambre des morts de Franck Thilliez (Pocket, 342 pages, 2005)

Incipit :

Depuis la nuit dernière, l'odeur avait encore empiré. L'infection ne se contentait plus d'imprégner les draps ou les taies d'oreiller, elle se diluait dans toute la chambre, tenace et nauséeuse.

Deux informaticiens chômeurs, taguent un soir la façade de leur employeur et après avoir bu décident de faire une virée, tous phares éteints, dans la campagne. A plus de 100 km/h ils percutent quelqu'un. Ce dernier transportait un sac de sport contenant un petite somme. Deux millions d'euros. Une tentation irrésistible. Mais la somme avait un destinataire (on s'en serait douté) ... très particulier.

Depuis que j'ai lu Vertige, je suis tombé accro de Franck Thilliez. Du polar/thriller/horreur efficace, rondement mené, exploitant tout ce qu'il est possible d'exploiter pour vous tenir en haleine, avec un sens inné du rythme. La chambre des morts m'a emballé et je vais entamer de ce pas La mémoire fantôme.

Ce livre, La chambre des morts, rappelle Le silence des agneaux de Thomas Harris, voire Seven, avec un soupçon d'Hostel et aussi dans une certaine mesure Les Racines du Mal, excellent livre de Maurice Dantec que j'ai lu déjà deux fois. Il s'en détache par une histoire bien sûr différente et des personnages attachants comme Lucie ou Pierre et une bonne imprégnation de l'air du temps (bulle internet, chômage, métro/boulot/dodo, violence, mal être etc.) de nos vies et de notre société. Un livre qui colle d'une certaine manière à l’actualité. Un livre dérangeant comme Des nœuds d'acier.

Un rythme haletant et un thriller qui vous scotche ! J'adore ! J'ai appris qu'un film en avait été tiré (Room of Death, en 2007 sur IMDB) et qu'il s'en sort plutôt honorablement sur l'agence de notation Rotten Tomatoes.

Livre qui vous permet de vous évader et de ne plus penser au quotidien (je parle du boulot)  :-)

Note : 9,5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire