samedi 28 décembre 2013

En avant comme avant ! de Michel Folco

La plume est plus forte que l'épée
En avant comme avant ! de Michel Folco (Grands Romans Points, 475 pages, 2001)

Incipit :
-- Non ! Comment cela non ? Mais qu'est-ce à dire alors ?
 Jamais encore l'abbé Colin Beaulouis n'avait été confronté à pareille situation.

La suite d'Un loup est un loup, troisième volet de la fresque historique entamée par Dieu et nous seuls pouvons, où l'on retrouve Charlemagne là où il avait été laissé, dans l'église de Bellerocaille, pas loin de minuit, refusant de se marier à la Bertille (crénom de nom dé diou kek qu'il lui prend à ce macarel ?!).

Dans la même veine que les précédents, sans faiblir, toujours cette verve à raconter des histoires dans un environnement historique plus vrai que nature où j'ai l'impression d'y être tellement le style est vivant, plein de gouaille, d'humour, d'ironie, d'anecdotes ou de détails qui font le sel de ses ouvrages. Et un choix de citation en début de chapitre toujours à propos. Plus centrée sur la famille Tricotin on y croise tout de même les (fameux) Pibrac, pour les abandonner rapidement (dommage mais les Tricotin sont une sacrée fratrie !).

L'impression au fil de cette fresque d'assister à un feuilleton à la Alexandre Dumas (le style est tout de même assez différent), d'une grande richesse détaillant des lieux emblématiques (Versailles, la Bastille), des coutumes (métiers, le parler des différentes régions, la Cour ...) ou encore des "entreprises" propres à cette époque comme le duel. Comme pour le précédent volume une belle illustration à la fin !

Un travail d'orfèvre, un roman passionnant qui m'a émerveillé par son sens du récit. Une suite digne des précédents. J'ai commandé le volet suivant Même le mal se fait bien tant je me sens emporté dans ces livres épiques !

Note : 10/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire