jeudi 9 janvier 2014

La Grand-mère de Jade de Frédérique Deghelt

La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve.
Et vous aurez vécu si vous avez aimé
Alfred de Musset
La Grand-mère de Jade de Frédérique Deghelt (Actes Sud, 391 pages, 2009)

Incipit :

Tout  de suite en apprenant la nouvelle, Jade avait décidé d'aller la chercher. Sa grand-mère Jeanne, sa Mamoune, avait perdu connaissance.

Une grand-mère octogénaire perd connaissance. Ses trois filles décident, sans son avis, de l'envoyer en maison de repos. Sa petite-fille, Jade, après en avoir été informée par son père qui vit sur une île lointaine, décide de l'enlever et de l'emmener vivre avec elle à Paris.

Je suis rentré dans ce livre comme on enfile une chemisette de lin une fin d'après-midi d'été après une baignade dans un lagon (non, en fait je me blottissais d'une polaire affalé douillettement sur le canapé par une journée grisâtre mais cela a été un plaisir indicible de commencer cette histoire).

Un livre plein de sensibilités, d'émotions, qui décrit avec beaucoup d'amour et de justesse la vieillesse, les sentiments, les non-dits et une relation singulière, une jeune femme trentenaire, Jade, et sa grand-mère, Mamoune, dans un appartement parisien.

Une relation qui s’avérera pleine de surprises, de moments de pure poésie où chacune d'entre elles va s'observer, apprendre à se découvrir et remiser ses a priori basés sur un passé lointain, celui où Jade a été élevée en grand partie par sa Mamoune. Comme par exemple de découvrir que sa grand-mère a été une grande lectrice à l'insu de tous ! L'auteur décrit avec beaucoup de brio la richesse procurée par la lecture, la découverte des livres, des auteurs et son amour de fait pour ce champ de l'imaginaire inépuisable et qui apporte tant à tout un chacun.

Un livre rafraîchissant, plein de bonté et de générosité qui réserve tout de même une surprise de taille. A lire sans modération. Merci Mme Deghelt pour ce livre tendre et touchant !

Note : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire