vendredi 10 janvier 2014

Lamalattie Portraits

La solution du problème que tu vois
dans la vie, c'est une manière
de vivre qui fasse disparaître le problème.
Ludwig Wittgenstein
Lamalattie Portraits de Pierre Lamalattie (l’Éditeur, 141 pages, 2011)

Incipit :
121 PORTRAITS ET UN ROMAN
 J'ai cinquante-quatre ans. J'ai connu moins de femmes qu'un animateur de Club Med. J'ai gagné moins d'argent que mon voisin orthodontiste.

Un O.A.N.I. (1) ce livre, un mélange de peintures avec texte associé (sur la peinture même), une démarche artistique par les sujets choisis, les textes choisis, qui donne un effet et des sensations particulières que je serais bien en peine de définir. C'est également un livre en symbiose avec le roman 121 curriculum vitae pour un tombeau que je n'ai pas encore reçu. Il y a ainsi, ce n'est plus une surprise, 121 portraits peints présentés. Pas un roman mais plutôt un addendum illustré du roman.

Peinture de P. L. Avec l'autorisation de l'auteur.
L'auteur présente sa démarche dans une introduction et expose son projet artistique avec un focus sur la peinture dans la postface. J'aime beaucoup ce type de projet atypique et personnel. Les peintures sont très bien réalisées, avec une texture et un rendu que le papier restitue plutôt bien même si je préférerais les voir en vrai, lors d'une expo par exemple.

Le choix des textes, pas anodin, produit un effet par l'accumulation des portraits en dépit d'un côté minimaliste du texte, ce qui donne au final un sens étonnamment.

J'apprécie beaucoup l'esprit de l'auteur y compris dans l'explication de ses choix artistiques (postface) même si j'estime  qu'il n'y a certainement pas à se justifier lorsque l'on crée.

Note : 10/10

(1) Objet Artistique Non Identifié

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire