samedi 1 février 2014

Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages de Sylvain Tesson

La nuit tous les oiseaux sont gris
Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages de Sylvain Tesson (Pocket, 173 pages, 2008)

Incipit :

En voyage, chaque soir, même angoisse devant le cahier de notes. Comment écrire la folie du monde, ses miroitements, sa laideur ?

Un recueil d'aphorismes avec de superbes illustrations à l'encre (qui font à chaque fois écho à l'un des aphorismes).

Ne se lit pas comme un roman, je le prenais, de temps en temps, pour m'évader ou pour tout simplement changer de type de lecture, de rechercher quelque chose sans savoir exactement quoi.

J'alternais la lecture d'une page ou deux maximum avec d'autres lectures. Il faut savoir prendre son temps pour ce genre d'ouvrage. C'est proche de la poésie et l'approche est différente d'un roman ou d'un ouvrage spécialisé. L'auteur préface son livre d'un longue note explicative. Entre autre qu'il ne faut pas céder au jeu de mot facile bien que j'ai cru lire quelques aphorismes qui tombaient dans cette catégorie. C'est plutôt bien trouvé, proche des haikus, et j'ai été tenté d'en trouver moi-même. Je ne puis m'empêcher de faire des jeux de mots ce qui fait de moi un mauvais auteur d'aphorismes ...

Par exemple :

  • Jour de tonte chez les moutons. Pourquoi tant de laine ?

  • Un ivrogne allongé sur un banc. Un vie pas si rose finalement ?

  • Existe-t-il un trésor en Picardie, dans le bas de l'aisne ?

Toute en forme interrogative. Mais je vous rassure l'auteur est bien meilleur et ce livre est très agréable.

Note poétique : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire