lundi 10 février 2014

La tête de l'emploi de David Foenkinos

Le pull-over rouge
La tête de l'emploi de David Foenkinos (J'ai Lu, 286 pages, 2014)

Incipit :

Un jour, mes parents ont eu l'étrange idée de faire un enfant : moi.
Je ne suis pas certain de saisir leurs motivations. Il est d'ailleurs possible qu'ils ne les connaissent pas eux-mêmes.

David Foenkinos a toujours l'art de rendre vivants ses personnages et de les rendre attachants. Il trouve toujours les petites phrases qui caractérisent un état, une sensation et qui sonnent juste, en parlant des affres de la vie, ici celle d'un quinqua qui voit sa vie affective, professionnelle et familiale bouleversée.

A ce titre, ce livre est touchant de sensibilité et j'ai passé un bon moment en la compagnie du héros.

J'ai trouvé tout de même ce livre moins emballant, ou peut être moins drôle que ceux précédemment lus. Ayant dit cela je connais au moins deux personnes (dont ma femme) qui vont vouloir me lyncher ...

Un bon moment tout de même qui m'a remis d'aplomb après une lecture corrosive et avant d'entamer une lecture fleuve qui en a découragé plus d'un et plus d'une, Confiteor, que j'avais tenté une fois pour abandonner à 200 pages et que j'avais remis dans ma liste, encouragé par Sandrine. Las, cette dernière m'a miné complètement en ayant atteint tout de même les 240 pages. Mais voilà je l'avais réservé, alors courage je vais retenter.

Note affective : 8/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire