mardi 4 mars 2014

Le Duel d'Arnaldur Indridason

Il est plus facile de croire en Dieu
quand on sait qu'il n'existe pas
Le Duel d'Arnaldur Indridason (Métailié, 309 pages, 2014)

Incipit :

A la fin du film, lorsque la lumière fut rallumée et que les spectateurs eurent quitté la salle, l'ouvreur découvrit le cadavre.

Une affaire policière, un jeune homme assassiné dans une salle de cinéma, en Islande lors de la rencontre au somment entre Boris Spassky et Boby Fischer. Sur un fond de guerre froide, d'espions russes et américains à Reykjavik, un banal fait divers soulève une affaire plus trouble que prévu.

Un roman policier de bonne facture dont les points forts sont le lieu, l'Islande étant un pays peu connu, donnant une teinte d'exotisme d'une certaine manière, l'histoire de ce pays, en particulier l'épidémie de tuberculose et les traitements de l'époque, au travers du passé de Marion, le policier principal qui mène l'enquête, le duel entre deux champions d'échecs, jeu mythique, et enfin l'ambiance de paranoïa, de complot, fruit de la lutte entre l'URSS et les USA. Un mélange savamment dosé qui donne une histoire qui se lit comme du petit lait.

J'ai été surpris par la phrase (p. 106) :" Il avait avancé sa reine de deux cases, c'était le premier mouvement de la partie". J'en doute fort, il n'est pas possible de jouer la reine en premier, seuls les pions ou un cavalier. Il est probable que ce soit un pion. Je pense que l'auteur soit connait les échecs soit s'y est intéressé un minimum. Une erreur de traduction donc ?

Également par (p. 129) "--- Oui, répondit Marion d'un ton sec qui suggérait que tout ce qu'Albert pourrait lui dire sur la tuberculose n'avait pour elle aucun intérêt." Elle ? Il se trouve que Marion est un homme.

Mais il s'agit de détails (un mot manquant en page 95 aussi) qui ne nuisent en rien au reste même si sur le coup cela surprend un peu.

Un bon policier qui ne s'attache pas uniquement à l'intrigue et c'est ce qui fait toute sa valeur. Oui Catherine, je n'ai pas eu la patience d'attendre et je l'ai acheté lundi finalement ... mais comme cela je pourrai le proposer à la prochaine réunion du Club de Lecture !

Note d'investigation : 10/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire