vendredi 28 mars 2014

Le théorème du homard de Graeme Simsion

J'en pince pour toi, tu sais ...
Le théorème du homard Ou comment trouver la femme idéale de Graeme Simsion (NiL, éditions, 378 pages, 2014)

Incipit :
J'ai peut-être une solution au Problème Épouse. Elle semble évidente a posteriori, une caractéristique fréquente des découvertes scientifiques majeures. Mais je ne l'aurais pas trouvée sans un enchaînement d'évènements qui n'étaient pas prévus à mon programme.

Las des soporifiques cent premières pages (voire plus, l'avenir le dira) d'Arden de Frédéric Verger, de la sélection du Prix Emmanuel Roblès, je me suis enquis d'un livre plus dans mes goûts. Et je suis tombé sur Le théorème du homard ! Un pur régal ! Un vrai bonheur ! A cause d'Arden j'ai même repris la série des Franck Thilliez ... c'est dire, ce qui explique le manque d'activité récente sur ce blog. J'ai aussi acheté La femme au carnet rouge d'Antoine Laurain, ayant beaucoup apprécié Le chapeau de Mitterrand.

Un chercheur en génétique, Donald Tilleman, est un pur génie, doué d'une logique implacable, organisé comme une montre suisse mais hélas aux interactions sociales perturbées par un manque d'empathie avéré. Il rappelle partiellement le personnage de Sheldon Cooper de la série The Big Bang Theory sur ce point. Donald a peu d'amis, il est parfaitement conscient de ses particularités comportementales et de la configuration singulière de son cerveau (syndrome d'Asperger). Lassé de la perte de temps induite par la recherche d'une partenaire, rituel social basé sur un protocole parfaitement inefficient : plusieurs rendez-vous, un comportement ritualisé qu'il ne maitrise pas mais qui prend du temps, pour s'apercevoir au bout de quelques jours voire de quelques semaines de la parfaite incompatibilité de la relation. Intolérable de perdre autant son temps pour un cartésien comme lui. Il va mettre en place un protocole de recherche afin d'optimiser les différents facteurs. En particulier un questionnaire qui permettra de faire une présélection drastique et de réduire à son minimum le temps consacré à trouver la partenaire idéale.

Mais voilà, la nature humaine ne se réduit pas à des équations. Et Donald va l'apprendre à ses dépends. La nature de Donald met en exergue avec beaucoup de drôlerie nos comportements soit disant normaux, leurs incohérences, leur manque de logique voire d'être complètement irrationnels. Et c'est le point fort de ce livre, jubilatoire de ce point de vue. Et en plus une histoire touchante qui va pointer son nez ... une histoire d'amour compliquée ... ce livre est une véritable bouffée d'oxygène, plein d'émotions, paradoxalement aussi de la part de Donald ce qui le rend particulièrement attachant. Peut-être une parabole de nos sociétés où tout est calculé, des indicateurs en veux-tu en voilà, des agences de notation par ci par là, bref l'humain ne se réduit pas en formules qu'on se le dise ! Un vrai coup de cœur donc ! Et ce livre est bien plus que ce que j'en dis. Un livre délicieux, une réussite totale.

Hier soir en rentrant du travail je n'ai pu le lâcher jusqu'à la fin soit vers minuit ... pas du tout raisonnable mais je m'en moquais complètement à ce moment là,  bon beaucoup moins ce matin au réveil il est vrai ...

Un livre intelligent sur la différence qui émerveille par son humour, par sa sensibilité, par son analyse pertinente de nos vies  ... D'un autre côté il est normal qu'un livre brillant nous éclaire.

Note extatique : 17/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire