samedi 28 juin 2014

Rire en do mineur de Claude Pujade-Renaud

Pleurer en Fa majeur
Rire en do mineur de Claude Pujade-Renaud (Actes Sud, 107 pages, 2014)

Incipit :
Les hommes sont fous, ruminait Rossinante, de renoncer à leur folie. Voyez mon maître : sitôt dégrisé de son délire, il meurt.

Un ensemble de nouvelles (au nombre de huit) basé sur une idée assez simple mais riche : revisiter des moments particuliers de la littérature soit du point de vue d'un des personnages fictifs (comme Rossinante, le cheval de Don Quichote, dans la première nouvelle) soit sur un écrivain célèbre réel mais du point de vue de sa compagne (Nora, femme de James Joyce) soit encore de manière plus romancée et distancée (Eurydice dans la dernière nouvelle La Traversée au travers d'Olivier et Emmanuel dans un monde contemporain ... ahhh payer le passeur [qui rappelle Charon sur l'Achéron] en euros ... tout un programme).

Une excellente idée donc, qui fait le corps et la sève de ce recueil, superbement mise en œuvre, irriguée d'une écriture majestueuse au plus près de son sujet, comme par exemple la gouaille joyeuse et roborative de Nora. On sent que l'auteur connait bien les sujets abordés et offre des portraits totalement maîtrisés. Un vrai bonheur que de les lire. Le seul regret est d'arriver à la fin, j'aurais aimé plus de ces portraits. Peut-être un autre volume, qui sait ? Mais déjà nous rencontrons Jules Renard (et ses attraits pour les arbres), Mozart, Henri Beyle (Stendhal), Schiele, Joyce et pour les personnages fictifs, en plus de Rossinante, Œdipe et le mythe d'Eurydice. Un des deux livres achetés lors de la présentation Chantelivre à la Médiathèque. L'autre étant Pages inespérées.

Un véritable café gourmand !!

Note en ut majeur de fin gourmet : 10/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire