samedi 23 août 2014

Cette histoire-là d'Alessandro Baricco

On the road again ...
Cette histoire-là d'Alessandro Baricco (Folio/Gallimard, 344 pages, 2007)

Incipit :
Tiède la nuit de mai à Paris, mille neuf cent trois.

Une histoire qui s'étire sur presque un siècle, l'histoire d'un père passionné de voitures de course à l'époque étonnante où c'était encore un évènement rare, où cette nouvelle technologie suscitait rêves et dépassement de soi, l'aventure avec un grand A. Puis celle du fils de ce passionné, lui même contaminé par cette obsession, qui traversera la première guerre mondiale. Suivi de l'histoire d'une princesse russe, déchue de sa fortune et enfin les parties qui mettront en perspective ces différents destins de manière poétique et édifiante. 

Très beau livre, qui m'a laissé une impression forte, mêlant la mélancolie, la douce douleur de l'absurdité de la vie où dénicher un sens dans ce chaotique flux d'évènements est si difficile. Baricco a réussi à me surprendre à nouveau avec ce livre, où les différentes parties se renvoient entre elles, avec chacune un style propre, et une envolée presque mystique.

Il sème par ci par là des phrases lumineuses qui méritent réflexion comme celle-ci :
Écrire, j'ai tant écrit.  Mais écrire est une forme sophistiquée de silence.

Une très belle histoire qui démarre bien pour être encore plus intéressante au fur et à mesure. Un livre marquant. Je vous recommande également Soie et Mr Gwyn. (J'ai aussi lu de l'auteur Emmaüs et Novecento).

Note : 9,5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire