dimanche 21 septembre 2014

Les zeugmes au plat de Sébastien Bailly

Zeugme n'est qu'un au revoir mes frères ...
Les zeugmes au plat de Sébastien Bailly (Mille et une nuits, 105 pages, 2011)

Incipit :
Quel zeugme est-il ?
Le zeugme est le parent pauvre, jamais mis à l'honneur dans l'étude de la langue.

Un opuscule sur une figure de style relativement peu connue, encore que Pierre Desproges l'ait popularisée avec l'humour décapant qu'on lui connait. Néanmoins cette figure est peu étudiée ou peu reconnue. Justice lui est enfin rendue ! Alléluia et les verts ! (non là ce n'est pas un zeugme ...)

Un avant-propos bien troussé par Hervé Le Tellier, le diablotin qui sévit dans l'émission Des papous dans la tête et dont j'ai lu Joconde jusqu'à 100 et plus si affinités. Oui, on voit tout de suite pourquoi il a été choisi, n'est-ce pas ?

Avec ce petit livre vous saurez tout sur cette figure de style et bien plus, jusqu'à l'antanaclase elliptique, avec force exemples et mini atelier d'écriture, pour faire vos gammes. Je m'y suis essayé et cela marche plutôt pas mal. Après pour en faire un très bon il faut passer du temps. Il ne suffit pas d'appliquer des règles oulipiennes pour trouver la perle rare. Des citations de zeugmes tirés de la littérature française et pas au hasard, illustrent avec brio et moi-même ce petit bijou, cette fantaisie qui égayera votre journée. Le livre donne beaucoup de références comme Pour tout l'or des mots, qui m'intéresse ... L'auteur indique que le zeugme est rarement cité dans les livres sur les figures de style, il est tout de même dans celui que j'ai, Figures de style d'Axelle Beth et Elsa Marpeau (Librio).

Je ne suis pas à l'abri d'une faute ou d'une pluie d'été. A cet égard, du Nord d'où je viens à point nommé et à pied, j'ai migré vers le Sud et sous Linux. Soupçonné de vol, libre comme le vent et un oiseau, j'épanche mon âme et ma soif dans l'écrit et le vin. Hier j'ai fait fureur et mon marché, perdu mon portefeuille et de vue mon voisin. Au déjeuner et demeurant, je saute parfois des lignes et à la corde. Réveillé en sursaut et de bonne heure, le café m'attend sur la table basse et sagement en fumant. Peu avant la naissance de ma fille, ma femme a perdu ses boucles d'oreilles et les eaux. Je m'essaye au zeugme et sur un tabouret.

Bon voilà j'ai fait au mieux et du logis.

Pour les amoureux de la langue et les curieux de tout poil, bien que ce soit aussi recommandé aux imberbes. A déguster, à savourer, un livre passionnant !

Note 10/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire