dimanche 30 novembre 2014

Ma vraie rencontre avec Franck Thilliez

Franck Thilliez en pleine dédicace
Ma vraie rencontre avec Franck Thilliez (Passion Culture, 2h de file d'attente, 30 novembre 2014)

Incipit :
Une journée triste, grise comme la robe des souris qui grignotent dans les murs de mon abri de fortune délabré. La température extérieure, de réfrigérateur fanatique, n'a pas vaincu ma volonté inébranlable de partir en mission. Le dernier pavé de Sir Thilliez sous mes bras fatigués, un mégot au bec, avec un contrat en ligne de mire. Avoir une dédicace de l'auteur. De Franck Thilliez. Hé oui. Et le plaisir ineffable de le rencontrer en chair et en os, d'entendre sa voix, de partager son espace un bref instant. Un grand moment en perspective.

Et oui, mission réussie !!! C'était pas gagné. Prévu de longue date, suivi d'un échec cuisant, j'ai enfin rencontré mon idole. Bon les deux heures de file d'attente m'ont égaré et alors que je me suis retrouvé devant lui j'ai ressenti l'émotion de l'ado prépubère qui doit réciter la première fois sa poésie devant une classe remplie d'ado prépubères. J'ai commencé très fort, "j'aime ce que vous faites". Ah oui. Quand même. Mince. Michel Audiard aurait été fier. Heureusement qu'un journaliste a pu immortaliser ce moment. Bon il est vrai que pendant deux heures j'ai eu le temps de discuter de tout un tas de questions et que la personne qui est passée juste devant moi en a posé plein. Et après l'émotion, que dire d'original ? Alors qu'il vient de voir défiler 476 personnes avant moi ? De ce questionnement métaphysique a résulté cette question sublime de banalité. En fait je lui aurais bien demandé de pouvoir lire le manuscrit de son prochain livre. Mouais, peu probable.
Ahhhh trop content !!! Dans ma main gauche,
le manuscrit de son prochain livre.
Naaannn je rigole

Bon il est super sympathique, à l'antithèse du poster où il pose, avec le regard Sig Sauer, où clairement vous ne lui confieriez même pas votre chat. Ou alors votre belle-mère. Mince, ma femme ... bon disons qu'il est adorable. Super dédicace au fait, merci Franck ! (il y a même un dessin !!!). J'aurais bien demandé le poster de promo pour la dédicace, et pouvoir l'accrocher au dessus de mon lit (après négociation avec ma douce). D'un autre côté j'avais pas le poster. Et je viens seulement d'y penser. Ok, peut-être une prochaine fois.

J'ai demandé l'autorisation de publier sa photo sur ce blog, ce qu'il m'a accordé et, surprise, il a pris l'adresse de ce site. Wahou la pression, arghhh, qu'est-ce que j'ai écrit déjà sur ses livres, déjà ??? En particulier sur le dernier ??? Sais plus. Bon j'assume en tout cas. Mais j'ai fait, en fait même refait, du trajet, pour le voir donc ....

En tout cas très content de ce moment singulier. Rencontrer des auteurs est toujours pour moi source d'une joie indicible (l'effet célébrité ?). La prochaine fois je réfléchirai à une vraie question. Merci à mon épouse de m'avoir ravitaillé en vol (eau, Muffin) ce qui m'a permis d'arriver devant Franck dans un état à peu près potable (comme l'eau en somme). Et d'avoir pris la photo pour immortaliser ce moment (Comme disent les oiseaux, que ferais-je sans elle). J'ai tout de même appris au passage qu'on prononçait "tilié" et non "tilièze", cela m'apprendra à lire et de ne pas regarder la télé.

Note : 10/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire