samedi 14 février 2015

Le complexe d'Eden Bellwether de Benjamin Wood

Il n'y a point de génie
sans un grain de folie.
Aristote.
Le complexe d'Eden Bellwether de Benjamin Wood (Zulma, 512 pages, 2014)

Incipit :
Oscar Lowe dirait plus tard à la police qu’il ne se rappelait pas la date exacte où il avait vu les Bellwether pour la première fois, quoiqu’il fût absolument certain qu’il s’agissait d’un mercredi. 
Un aide-soignant rencontre, dans les années 90, un groupe d'amis étudiants dans les college anglais. Ce n'est pas vraiment son milieu, mais amoureux d'Iris qui fait partie de ce groupe, il s'intègre petit à petit. Le frère d'Iris, Eden, qui domine le groupe, cultivé, raffiné, doué de talents certains, est une personnalité narcissique voire pervers-narcissique. L'emprise d'Eden sur le groupe saura-t-elle sublimer cette alchimie ou sera-t-elle leur malédiction ?

On peut se le demander car dès le début nous sommes dans une situation dramatique. Sauf qu'on ne sait ni pourquoi, ni comment ni jusqu'où. Mais cela instaure une tension palpable chez le lecteur. Entre le génie et la folie, on hésite concernant Eden, de chapitre en chapitre. D'ailleurs y-a-t-il un entre ? Finalement tous les génies ne sont-ils pas un peu fou pour les autres ? Est-ce d'ailleurs si gênant ? Après tout ils apportent à l'humanité, à leur manière.

Le livre est envoutant, fascinant, prenant, c'est parce qu'il fallait le lâcher pour d'autres tâches (et accessoirement pour me soigner car je suis, encore, malade) sinon je l'aurais lu d'une traite. Cela m'a rappelé les livres d'Irvin Yalom pour le côté psychopathologie et leur exploration. Les personnages sont intrigants,  leurs relations fouillées, un jeu du chat et de la souris psychologique, où on se pose beaucoup de questions. L'aphorisme en début de livre sur les certitudes et la sagesse est en parfaite adéquation avec l'histoire. Un livre sur qu'est-ce que croire, avoir foi en quelque chose ou quelqu'un et la puissance de l'espoir, entre illusion et pouvoir réparateur. J'aime beaucoup l'ambiance, l'histoire d'amour entre Oscar et Iris.

Un bon livre, bravo !!

Note : AAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire