mardi 28 avril 2015

The Life List by Lori Nelson Spielman

Dites le avec des fleurs
The Life List by Lori Nelson Spielman (Bantam, 368 pages, 2013)

Incipit :
Voices from the dining room echo up the walnut staircase, indisctinct, buzzing, intrusive. With trembling hands I lock the door behind me.

J'ai offert Demain est un autre jour à mon épouse, et comme je comptais le lire, je l'ai pris en anglais, nous l'avons presque terminé en même temps hier soir !

Version française
Un livre qui rencontre beaucoup de succès, et soit-disant un livre pour fille (?!). Bon je vois à peu près de quoi il en retourne lorsqu'on dit cela, romantisme à souhait, sortez les mouchoirs. Mais j'aime bien aussi. Un livre dans la catégorie des F.G.B. (Feel-Good-Book), un livre pour se faire du bien, de bons sentiments, une histoire d'amour féérique, suffisamment de problèmes ou d'obstacles pour maintenir une tension, mais cette dernière est sans danger, ce n'est pas un roman noir ou un thriller dopé à l'hémoglobine.

L'idée de départ est bien trouvée. Brett, l’héroïne, vient de perdre sa mère alors qu'une relation fusionnelle les liait. Elle est censée hériter de l'empire de cosmétique et devenir PDG. Mais quelle n'est pas sa surprise d'apprendre par l'avocat que c'est sa belle-sœur qui devient PDG, que ses frères ont une partie de la fortune mais qu'en ce qui la concerne, elle doit effectuer en l'espace d'un an, une liste d'actions, sans laquelle son héritage ne lui sera pas remis. Cette liste est celle qu'elle avait élaborée adolescente, depuis longtemps oubliée, comme avoir un cheval, être enseignante. Il y a aussi être amoureuse. Quid de son compagnon Andrews ? L'aime-t-elle ? Plus problématique, avoir un enfant (Vous vous en doutez Andrews n'en souhaite pas, le fourbe).

Au-delà de la comédie romantique est distillée une philosophie de vie, le lâcher prise, la remise en question, des choix de vie plus en adéquation avec son moi intérieur et non les velléités totalitaires de l'ultralibéralisme, consommation et apparence (oui elle a une Rollex, non elle n'a pas encore 50 ans). Vivre bio quoi. Être généreux. Faire de bonnes actions, être sincère. Ahhhhhh,  c'est trop beau. Pardon, je m'essuie l’œil sinon je ne voi pus ce que jécri.

Un livre sympathique qui se déguste comme un punch sous un palmier devant un atoll. Et, oui, après j'avais une pêche d'enfer (j'en ai profité pour faire du rangement dans mon bureau, la révolution dans ma vie est en marche !!! ma femme va s'inquiéter ...). Un bon roman d'été pour se délasser au printemps. Hummmm ...

Note : AA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire