dimanche 19 juillet 2015

Bréviaire des artificiers de Mathias Enard

Pif ! Paf ! Pouf !
Bréviaire des artificiers de Mathias Enard, illustrations de Pierre Marquès (Folio, 113 pages, 2007)

Incipit :
Moi, Virgilio, nègre de peau et esclave de condition, transcrirai ici, avec mes modestes moyens, les conseils et leçons que me donna mon maître au cours de notre vie commune.
Un pamphlet surréaliste sur l'initiation d'un homme à devenir terroriste, illustré par de surprenants dessins pour le moins décalés, esprit Os à Moelle ... Les titres de chapitre donnent le ton décalé jusqu'au final, forcément explosif.

Vous vous en doutez vous ne deviendrez pas un terroriste en lisant ce livre. L'auteur, en revanche, se moque avec talents de cette idéologie mortifère.

Mathias Enard est le Sun Tsu du pétard mouillé, le Crusoë qui initie Virgilio ou la vie sauvage, le Machiavel de la grenade en plastique (forcément un boom économique).

Note : AA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire