mardi 14 juillet 2015

GIGN Les secrets d'une unité d'élite de Jean-Luc CALYEL

GIGN Les secrets d'une unité d'élite de Jean-Luc CALYEL (Le cherche midi, 335 pages, 2008)

Incipit :
D'abord imaginée. Ensuite envisagée. Puis enfin réalisée. Aujourd'hui l'histoire, tant espérée il y a vingt-deux ans, appartient déjà au passé. Mon nom ne vous dira rien, mes perceptions non plus. En revanche mes missions ...

Un témoignage captivant  et franc, direct, avec les tripes pourrait-on dire. L'auteur n'hésite pas à dévoiler la manière dont a été reçu un nouveau dirigeant du GIGN, parachuté (ha ha) dans leur rang sans passer par la filière normale, en gravant les échelons, ayant lui même le vécu de l'Unité Spéciale. Il sait aussi reconnaitre lorsqu'il a tort.

Les valeurs propres à ces forces spéciales est évoqué d'un point de vue humaniste et de cœur plus que par les missions proprement dites.  Si secret il y a il réside plus dans la culture de cette unité que dans la technicité, cette dernière étant de haut niveau. L'auteur fait part de ses doutes alors que j'aurais pu croire que les membres de ce groupe étaient sans peur.

Jean-Luc Calyel parle avec son âme et cela se ressent. J'ai été  frappé comme lui par l'annulation de la mission concernant le trafic d'armes, pour des raisons qui ne devraient pas entrer en ligne de compte.

Un témoignage enrichissant, parfois un peu confus comme lors de la prise d'otage du vol 8969 d'Air France, et l'assaut à Marignane, mais c'est peu être normal au regard de l'affrontement violent et des émotions tout aussi violentes que cela a du générer.

Note : AA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire