dimanche 5 juillet 2015

The Key To Rebecca by Ken Follett

Les feux de l'amour
The Key To Rebecca by Ken Follett (356 pages)

Incipit :
THE LAST CAMEL COLLAPSED AT NOON.
It was the five-year-old white bull he had bought in Gialo, the youngest and strongest of the three beasts, and the least ill-tempered: he liked the animal as much as a man could like a camel, which is to say that he hated it only a little.

La seconde guerre mondiale. Rommel est aux portes de l'Egypte. Un espion voulant se débarrasser de la férule des britanniques envoie des informations sensibles à Rommel. Les britanniques vont-ils pouvoir contrecarrer ses plans ?
Version Française
Cela fait plusiseurs Ken Follett que je lis (Eye of the needle, Triple) et je ressens un peu la cuisine de l'auteur : une histoire brodée sur des évènements historiques, son point fort, une histoire d'amour, quelques scènes érotiques, du suspens, des rebondissements à gogo, un thriller bien agencé même si dans celui-ci en particulier il exagère un peu. Plusieurs fois la ficelle est un peu grosse. Un exemple ? L'espion recherché est supposé être un cador et, à un moment, il se retrouve devant une mallette bourrée de secret et il est surpris que celle-ci soit ... verrouillée ... non mais sérieux quoi ? bon ok cela donne à la scène une tension mais il n'est pas crédible à la fois de vendre un espion doué et un blaireau qui se laisse surprendre par l'évidence.

Cela reste une histoire trépidante et j'ai passé un très bon moment !!

Note : AA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire