dimanche 11 octobre 2015

Le livre des Baltimore de Joël Dicker

Seuls survivent les rêves les plus grands.
Les autres sont effacés par la pluie et
balayés par le vent.
Le livre des Baltimore de Joël Dicker (Éditions de Fallois, 477 pages, 2015)

Incipit :
Demain, mon cousin Woody rentrera en prison. Il y passera les cinq prochaines années de sa vie.
Sur la route qui me mène de l'aéroport de Baltimore à Oak Park, le quartier de son enfance où je vais le rejoindre pour sa dernière journée de liberté, je l'imagine déjà se présentant devant les grilles de l'imposant pénitencier de Cheshire, dans le Connecticut.
 Une histoire qui se déroule avnt celle de La Vérité sur l'Affaire Harry Québert (L.V.A.H.Q.), livre qui m'avait passionné, et où on retrouve donc Marcus Goldman. J'avais lu ensuite le premier livre de Joël Dicker, Les derniers jours de nos pères, moins marquant peut-être mais que j'avais bien apprécié.

J'étais curieux de lire ce livre, me demandant si cela allait être au moins aussi envoutant que L.V.A.H.Q.. La structure du livre en plusieurs parties, avec une mise en abyme sur la vie du narrateur et plus globalement le lien entre littérature et la vie, les aller-retour des périodes des récits autour d'une date particulière, celle du Drame (un peu avant, beaucoup avant, un peu après, beaucoup après, dans le présent, le jour du Drame), et surtout cette histoire de famille, d'amitié et d'amour, dense, avec des ramifications complexes, rendent le récit à la fois riche, surprenant et terriblement accrocheur. Sur ce dernier point c'est au moins aussi réussit que L.V.A.H.Q.

Je me suis attaché à cette famille, intrigué par le Drame, puis les mystères, secrets, incompréhensions etc. et l'histoire d'amour rédemptrice.  L'auteur montre bien les conséquences de nos choix, de nos comportements et les effets que cela peut avoir sur nos vis et sur celle des autres. Je n'en dirais pas plus car pour bien apprécier ce livre, se laisser emporter sans a priori permet d'en apprécier toutes les facettes.  J'ai pu ressentir plein d'émotions ce qui est un gage de qualité. Une très belle fin, très touchante. L'auteur prend son temps pour nos faire découvrir les différentes familles mais cela valorise d'autant la suite. Un livre que j'ai eu du mal à lâcher.

J'ai adoré !!!

Note : AAAA


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire