jeudi 3 décembre 2015

La Présidente, par François Durpaire et Farid Boudjellal

Bouh !
La Présidente, par François Durpaire et Farid Boudjellal (Les Arènes, 160 pages, 2015)

Et si Marine Le Pen se présentait en 2017 ? bon là pas de surprise, normalement elle se présente, mais si elle gagnait ? Bon ok là il y a certainement qui ont un orgasme, mais pour les autres ? Ha, ça rigole déjà moins, là, non ?

Au jeu de "on se fait peur", c'est même nettement plus probable que ce qui se passe dans Soumission de Houllebecq. Les auteurs ont fait du bon travail, ils ont bien potassé le programme du FN et construisent une politique-fiction des plus crédible en poussant les idées du FN au bout de leur logique si elles étaient appliquées  au sein du pouvoir de la Vème république.

Et comme l'indique le surtitre, "vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas".  Sur certains points ils ne vont pas trop loin, pas de guerre civile (comme le souhaiterais l'O.E.I., l'Organisation de l’État Islamique) mais l'application pure et dure des lois anti-immigration, de la sortie de l'Europe, du retour au Franc etc. et des conséquences probables (Attachez vos ceintures ça va faire mal). Le scénario est bien ficelé, bien construit, bien étayé. Le dessin se prête à merveille pour cette histoire, les personnages sont bien campés, les mises en scènes et les réactions, en particulier des médias et des politiques sont réalistes à souhaits. On s'y croirait. La BD recèle quelques surprises que je vous laisse découvrir.

Du point de vue BD, scénario et dessins, c'est du tout bon. Quant au fond, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas (ha, ha). En ces périodes troublées le choix du FN est encore moins anodin (pour peu qu'il l'ai jamais été). Ma lecture en cours des Identités meurtrières d'Amin Malouf, qui propose un code de conduite constructif, pour écrire les pages à venir de la France et qui va à l'encontre d'un Zemmour , tourné vers le passé, montre à quel point le choix de l'extrémisme est erroné, et à quel point (aussi) je regrette de ne pas avoir avoir lu Amin Malouf plus tôt. Une BD qui a  aussi le courage de parler du présent et de sujets polémiques intelligemment. Je ne peux qu'applaudir.

Une excellente lecture pour une BD tout aussi excellente ! A lire d'urgence.

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire