dimanche 7 février 2016

Darwin par Jean-Noël Mouret

Cave et aude
E Conchis Omnia

Darwin par Jean-Noël Mouret (Folio Biographies, 2014, 383 pages avec les notes)

Incipit :
1er août 1828. Au cœur de l'hiver austral, un jour sale traîne sur la baie de Port Famine, au cœur des solitudes marine du détroit de Magellan. Dans une atmosphère glaciale, « composée de deux-tiers de pluie et d'un tiers de brouillard », les mâtures de deux vaisseaux de Sa Gracieuse Majesté en mission hydrographique, le Beagle et l'Adventure, mouillés presque bord à bord, se devinent à peine dans la demi-obscurité.
La biographie de Charles Darwin qui a révolutionné l'histoire naturelle après un tour du monde de cinq ans à bord du Beagle, ancien vaisseau de guerre reconditionné pour la découverte scientifique. Un voyage extraordinaire qu'aurait pu conter Jules Verne (il était occupé, alors Jean-Noël Mouret s'en est chargé) tant à la fois pour le côté nature & découverte, voyage dans des contrées lointaines, qu'avec la science toute puissante en plein épanouissement.

Une histoire proprement passionnante qui voit un jeune trouvant difficilement sa voie s'être proposé un tour du monde. Il en ramènera des quantités étonnantes de spécimens divers, d'échantillons, de notes diverses, et de souvenirs d'observations qui lui serviront de base pour produire de nombreux volumes scientifiques. Les relations familiales, fortes (notamment avec son père), émailleront sa vie, comme celle de sa passion avec Emma dont il aura neuf enfants. Tous ne survivront pas malheureusement. Poussé par Wallace, un jeune naturaliste qui commence a avoir des idées proches, il produira son livre le plus connu L'Origine des espèces qui aura des effets qui se font encore ressentir de nos jours. Plein d'anecdotes, en particulier la relation épistolaire contrarié avec un Karl Marx admiratif ou le dévoiement de ses idées dont certaines feront, à tort, le terreau d'idées proche du nazisme. Darwin terminera sa vie couvert d'éloge, de titres, sans souci d'argent aucun, ayant produit un nombre considérable d'ouvrages scientifiques (géologie, etc). Il bénéficiera d'obsèques nationales et sera inhumé à Westminster, oui, malgré ses idées qui entraient en conflit avec les croyants fondamentalistes de son époque.

Un livre enchanteur qui émerveillera petits et grands ! De l'aventure, du suspense, un thriller époustouflant ! hein ? heu non peut-être pas quand même. Bref, lecture enrichissante pour tous les esprits curieux. A noter au centre une carte mondiale pour suivre le périple du Beagle, mais trop succincte à mon goût, il y a aussi quelques photos de famille et quelques documents divers. Des livres originaux d'époque de L'origine des espèces peuvent être aperçus au Musée d'Histoire Naturelle à Paris, dans la galerie de l'évolution je crois, dernier étage, à gauche, oui là, derrière le pilier circulaire en faux marbre.

Note : AAAAA

Écrit en écoutant N°13 The Swan de Yo-Yo Ma (Chamber version), Moonlight Sonata de Beethoven par The Budapest Strings, Ständchen de Schubert par Lang Lang, Mourning Palace de Dimmu Borgir , White Rabbit de Jefferson Airplanes et son dubstep remix !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire