dimanche 6 mars 2016

En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut

La Maison des Thés,
dit Vert de Printemps, d'eau ... tonne !
En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut (Finitude, 2015, 159 pages)

Incipit :
Mon père m'avait dit qu'avant ma naissance, son métier c'était de chasser les mouches avec un harpon. Il m'avait montré le harpon et une mouche écrasée.
- J'ai arrêté car c'était très difficile et très mal payé, m'avait-il affirmé en rangeant son ancien matériel de travail dans un coffret laqué.

Livre de la sélection du Prix Roblès 2016. Je ne serais pas surpris qu'il obtienne plein de récompenses. Bon là vous soupçonnez que ce livre m'a plu. Pas faux.

Dès l'introduction le ton est donné, une famille complice, loufoque, atypique, originale, pleine d'humour, non conformiste et pleine de vie. L'alchimie du bonheur, en somme. Livre qui m'a rapidement évoqué le film Benny & Joon ou le livre Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit, car traitant du handicap mental avec une sensibilité rare, sans pathos inutile ou superflu. Avec ce brin de folie qui nous rappelle qu'on prend trop de choses au sérieux.

Certains ne deviennent jamais fous ...
Leurs vies doivent être bien ennuyeuses.
Charles Bukowski

L'auteur a su trouver un équilibre parfait entre humour, tendresse, amour de la vie, de l'autre, et la tragédie, injuste, frustrante. Un livre que j'aurais aimé écrire. Touchant, parsemé de jeux de mots (raté/taré), de rimes, de poésie, ou tout simplement d'observations assez bien vues. Arrive à parler de choses difficiles avec légèreté, un art difficile je pense. De ce point de vue m'a rappelé la série Pushing Daisies, la voix off étant ici celle d'un enfant.

En plus la couverture sied à merveille cette fable. Coup de cœur et coups au cœur ... préparez vos mouchoirs. Chaudement recommandé.

Note : AAAA

En écoutant ... Mr Bojangles de Nina Simone, bien sûr !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire