dimanche 3 avril 2016

L'Agence Secrète d'Alper Canigüz

The Game, or not ...
L'Agence Secrète d'Alper Canigüz (Mirobole Éditions, 245 pages, 2012)

Incipit :
Quand j'ai appris que Borges et notre écrivain tragico-pathétique Kemalettin Tugcu étaient un seul et même individu, j'ai pensé que jamais de ma vie je n'affronterais vérité plus effroyable.
Je me trouvais alors au paroxysme de ma période conspirationniste, persuadé que le monde  fomentait un complot contre moi.
Un jeune publicitaire au chômage, Musa, se voit proposer un emploi dans une agence au nom particulier : l'Agence Secrète. Son recrutement est des plus étranges, sans parler de l'unique client de cette agence : L’École du Bonheur Intergalactique. Au fur et à mesure des indices ne font que confirmer son intuition sur les bizarreries qui l'entourent, le fait qu'un chat soit à la tête de l'Agence n'en étant que le plus dérangeant. Amoureux de sa collègue de travail, arrivera-t-il à concilier sa vie personnelle, professionnelle, amoureuse alors qu'un complot au niveau mondial se dessine ?

Un auteur turc bien loufoque, à l'imagination débridée, qui m'a rappelé bien des choses, à commencer par X-files pour les aspects complotistes, paranoïaque et même plus (je ne puis trop en dire), le livre d'Umberto Eco, Le Pendule de Foucault, pour les milieux conspirationnistes, les manipulations, le film The Game de David Fincher, sur les apparences parfois trompeuses, le livre Bonus de Laurent Chalumeau pour l'imagination, le sens du décalage, et les retournements de situations,  La démocratie des crédules de Gérald Bronner sur les ressorts de la croyance aux complots.

Mais il n'y a pas que cela, c'est aussi une histoire d'Amour, d'amitié et un personnage tendre qui fait au mieux pour comprendre.

Un livre amusant, ludique, qui pose tout de même de vrai question de fond. Un auteur que j'ai eu le plaisir de découvrir grâce au magazine Lire. D'ailleurs je vais m'intéresser à sa trilogie avec un détective, Alper Kamu (jeu de mot, là, non ?), dont un des signes particulier est d'avoir ... cinq ans. En tout cas j'ai passé un bon moment de lecture. Et les couvertures de cet éditeur ont un vrai cachet ! (Regardez les autres titres de la collection).

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire