vendredi 22 avril 2016

Le temps désarticulé de Philip K. Dick

SimCity
Le temps désarticulé de Philip K. Dick (J'ai Lu, 254 pages, 2012)

Incipit :
Victor Nielson alla chercher un chariot de pommes de terre nouvelles dans la chambre froide située à l'arrière du magasin et le transporta au rayon primeurs. Il entreprit de garnir le bac presque vide, tâchant d'en inspecter une sur dix pour s'assurer qu'elles n'étaient ni pourries ni éraflées.

Dans les années 50, un homme, Ragle Gumm,  est champion d'un jeu dans une gazette, où il faut trouver le petit homme vert sur une grille de 1800 cases. Une vie tranquille avec des voisins un peu envahissants. Mais, petit  à petit, cela va se désagréger et la réalité n'est peut-être pas celle qui nous est présentée.

Ambiance guerre froide avec la menace extérieure (missiles, communisme) avec l'épée de Damoclès qui ne tient que par le concept M.A.D. (Mutual Assured Destruction), conflit latent USA/Union soviétique qui rappelle le vieux jeu Missile Command (1980) qui s'en est inspiré.

Toujours cette paranoïa endémique, le monde truqué, les apparences trompeuses, les complots, en plongeant dans la psyché d'un psychotique. Il en a été fait une adaptation assez libre avec The Truman Show, où la guerre froide a été remplacée par quelque chose de plus actuel, la la télé-réalité.

C'est le genre de livre qui me rappelle la série Twilight Zone (La Quatrième Dimension) dont certains des épisodes sont encore gravés dans ma mémoire.

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire