samedi 21 mai 2016

Le mystère Henri Pick de David Foenkinos

La bibliothèque perdue.
Le mystère Henri Pick de David Foenkinos (Gallimard, 286 pages, 2016)

Incipit :
En 1971, l'écrivain américain Richard Brautigan a publié L'Avortement. Il s'agit d'une intrigue amoureuse assez particulière entre une bibliothécaire et une jeune femme au corps spectaculaire. Un corps dont elle est victime en quelque sorte comme s'il existait une malédiction de la beauté.
A l'instar de la bibliothèque Brautigan des manuscrits refusés [1], il existerait une telle bibliothèque en Bretagne. Delphine, une jeune éditrice, en fouillant parmi les manuscrits recalés, découvre ce qui est pour elle une pépite et mérite une parution. S'ensuit une campagne marketing et un succès conséquent ... Mais tout est-il tel qu'on essaye de nous le faire croire ? Hein ? Vraiment ? Y'aurais pas un mystère la dessous, des fois ? Henri Pick n'a jamais écrit de sa vie, sa femme ne la jamais vu lire et il aurait créé un best-seller ? Ou alors sont-ce les techniques marketing jouant sur le mystère, l'attente, le storytelling pour créer une demande ? Et les lecteurs ne sont-ils pas friands de ces prescriptions préfabriquées ?

Un livre qui repose sur de bonnes idées : le lien poreux entre la vie, l'imaginaire du lecteur et un livre (le roman intime du roman), le monde éditorial pour vendre un livre, le roman du roman en quelque sorte, et arrive à maintenir un suspense qui m'a amené jusqu'au bout. Et puis j'aime bien David Foenkinos que voulez-vous ... je ne peut pas être objectif. J'aime diversifier mes lectures et lorsque sort certains livres d'auteurs que je suis plus ou moins, je me laisse tenter. D'ailleurs j'attends Vernon Subutex 3 !!!!

C'est vrai qu'on projette une partie de soi dans un livre, qu'on s'y reconnait parfois. Cela c'était déjà produit (voir ma rencontre avec l'auteur) précédemment, et là rebelote, je me demande s'il n'a pas fait exprès d'introduire certains détails. Je lui demanderais la prochaine fois que je le croise.

Note : AAA

[1] Lien, cité dans le livre de David, qui ne répondait pas au moment de l'article, The Brautigan Library, quant à lui, répond.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire