vendredi 8 juillet 2016

Double Je de Franck Thilliez

Double Je, en quête de corps de Franck Thilliez (Fleuve éditions,  32 pages, 2016)

Incipit :
L'ombre s'arrête au milieu de la chambre, les bras le long du corps, un couteau à lame noire dans la main droite. Elle aimerait rester là, silencieuse, à regarder ce lit à travers ces dizaines, ces centaines de reflets renvoyés par les grands miroirs, à jouir de la situation.
Un démarrage sur les chapeaux de roues, bien saignant, qui sent la tripaille. Ahh qu'il est bon de se détendre parfois.

L'auteur s'amuse toujours autant, des jeux de mot avec le titre double je (qui rappelle double meurtre mais aussi double ... je ne peux dire la suite sans donner des indices qui nuirait à la surprise) mais aussi le sous-titre "En quête de corps" qui rappelle "enquête". Également le jeu de mot sur les noms propres (cela je l'ai deviné dès le paragraphe 12 car je confondais deux noms et il se trouve que j'arrive à lire facilement les anagrammes) et bien d'autres que je vous laisse découvrir.

Une nouvelle en forme de dépliant, comme les replis d'un cerveau dérangé, une originalité du format adapté à l'occasion, l'expo au Palais de Tokyo.

Comme souvent avec Thilliez, il y a l'utilisation de découvertes ou de nouvelles technologies (Ici des imprimantes 3D associées à l'Art contemporain), j'aime bien.

Bref une nouvelle intéressante, palpitante, bon c'est court (c'est une nouvelle donc pas de surprises), efficace, et puis pour un fan de Thilliez, indispensable, je dirais.

Note : AAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire