mercredi 20 juillet 2016

Le père des étoiles de Seb Piquet

Martine joue aux Lego (c)
Le père des étoiles de Seb Piquet (Dargaud, 192 pages, juin 2016)

Vous aimez Calvin &Hobbes ? Hé bien alors vous pourriez apprécier Le Père des Étoiles. On y retrouve l'art de capturer l'esprit de l'enfance. Il se distingue néanmoins sur plusieurs points de l'inégalable Calvin & Hobbes. Là le père fait partie intégrante de l'enfance  sous une forme humoristique d'une régression nostalgique.

Les quadras et quinquas ayant connu Goldorak apprécieront d'autant plus l'humour, car oui il n'y a pas de que Star Wars (Il y a même Princesse Peach !). Mathilde et son Papa sont assez adorables et certains gags sont très bien trouvé. Se déguste avec grand plaisir. Le plus amusant est que le père est parfois encore plus gamin que sa gamine, si cela est de l'ordre (Jedi) du possible. A la différence de Calvin & Hobbes, le père participe pleinement à l'imaginaire de sa fille, voire lui impose son imaginaire, ce qui crée, on peut s'en douter, quelques désappointements ou surprises assez délicieux. Étant papa, ce livre éveille quelques souvenirs et m'a donc particulièrement plu !

Note : AAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire