dimanche 16 octobre 2016

La controverse de Valladolid de Jean-Claude Carrière

Chuuuuut !
La controverse de Valladolid de Jean-Claude Carrière (Pocket, 253 pages, 1992)

Incipit :
Des peuples nouveaux. Qui sont-ils ?
Les habitants du Japon, de la Chine, que Marco Polo visita ? Les descendants d'une des tribus perdues d'Israël ? Les hommes fabuleux de Thulé, dont on parlait depuis l'Antiquité, depuis qu'un navigateur marseillais, nommé Pithéas, au retour d'un périple dans le grand océan de l'Ouest, avait raconté monts et merveilles ? Mais les marseillais exagèrent, chacun sait ça.

Au XVIème siècle une controverse oppose les intérêts de ceux qui considèrent les indiens Aztèques comme des inférieurs, sans âmes, exploitables, des esclaves et ceux qui considèrent qu'ils sont nos semblables, nos frères, qu'il faut laisser libre.

Bon c'est plus compliqué que cela, et c'est tout l'intérêt de ce livre, un joute rhétorique entre la raison et la foi, la première n'étant forcément la plus éclairée, des interrogations sur la foi, la croyance, la place laissée entre le christianisme et les autres croyances (sujet toujours d'actualité), une discussion tranché, subtile parfois, sur qu'est-ce que l'autre, la différence, la supériorité ou non d'un peuple, la tolérance. Et bien sûr la realpolitik et l'économie. Un livre très riche donc, particulièrement intéressant, idéal pour les lycéens (et les autres). Un livre toujours actuel par les sujets qu'il aborde. La fin laisse songeur ...

Un livre vivement conseillé.

Note : AAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire