mardi 20 décembre 2016

La clôture de Fabcaro

Aïe mes yeux !
La clôture de Fabcaro (6 Pieds sous Terre Éditions, 43 pages, 2009)

Bonjour à tous, oui cela faisait un moment que je n'avais pas écrit quoi que ce soit. Cela ne m'a pas empêché de lire, j'ai d'ailleurs plusieurs ouvrages en cours (Je finis le livre de Milgram sur l'obéissance, j'ai en cours Extinction, Les Garennes de Watership Down, La psychologie sociale de chez Dunod et quelques autres, oui c'est bon, okay, je me disperse un peu). Faut dire aussi que j'ai été emballé par l'excellente série américaine de chez HBO, Westworld, qui traite un condensé de thématiques qui m'intéressent particulièrement (l'homme qui se prend pour Dieu, l'intelligence artificielle, le libre arbitre, l'esclavage, la violence, la liberté, les MMORPG, la frontière entre la réalité et la fiction, la conscience, l'interaction homme machine, les réseaux neuronaux, la définition du vivant et j'en passe). Et puis par quelques jeux comme la série Uncharted (1, 2, 3 et 4).

Mais grâce à Catherine, je peux facilement faire premier article ce mois !! Merci grande prêtresse de la Marguerite ! De surcroit par un auteur que j'aime beaucoup qui a réalisé notamment Zaï Zaï Zaï Zaï mais aussi La Bredoute ou encore Carnet du Pérou. Faudrait que le Salon du Livre de Beaugency l'invite !! Je promet de m'occuper de lui !

Bon La clôture donc, un BD qui, déjà, m'a fait m'esclaffer aux moins quatre fois et rien que pour cela c'est top moumoutte mégadrive ! Une histoire à l'apparence un peu chaotique et absurde mais totalement maîtrise, dans l'art de la rupture, de l'entremêlement étonnant de plusieurs histoires, de l'humour et d'un sens de la dérision désopilant. Il est très bon cet auteur, je vous le recommande une fois de plus !

Difficile à résumer bien qu'on pourrait dire qu'il s'agit d'une rencontre, une histoire d'amour, mais ce serait trop en dire.

Note : AAAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire