dimanche 19 février 2017

L'illusion nationale de Valérie Igounet & Vincent Jarousseau

L'Illusion nationale Deux ans d'enquête dans les villes FN de Valérie Igounet & Vincent Jarousseau (Les arènes, 168 pages, février 2017)

Un livre particulier à plus d'un titre concernant un tel sujet. Sous forme de roman photo avec une qualité de photos remarquable, un noir et blanc dense et fin. Une enquête qui donne la parole à des gens de tous les jours, qui ont perdu leur travail, qui voient la désindustrialisation et qui la subissent. Des portraits de ville en souffrance, dont les magasins de proximité ont fermés et qui recherchent une identité. Des déçus de la politique, notamment du PS, dont certains élus ont eu une gestion catastrophique et ont d'ailleurs été condamné (une des villes citée dans le livre). Étonnamment, cet ancien maire condamné a pu se représenter. Enfin je dis étonnamment, cela ne devrait malheureusement plus nous étonner. Au plus haut niveau de l'état il y a des détournements de fonds publics, du clientélisme, des arrangements, du deux poids deux mesures, des emplois fictifs etc. La France est très bien placée au niveau des pays corrompus. Une loi vient récemment de passer qui augmentent la durée des prescriptions de certains crimes et délits et qui ... diminue la prescription de certains faits relatifs à des délits ... financiers. Tout un symbole. Peu de politiques proposent des lois luttant contre la corruption qui gangrène la France, les loups ne se mangent pas entre eux. Les mensonges répétés d'un Fillon, sans parler son manque de morale, tout à fait conforme à l'hypocrisie totale de ceux qui se disent croyants, ses théories du complot, son obstination à nier les faits, à les détourner, les soupçons d'emploi fictifs de plusieurs membres de sa famille nucléaire (tous en fait), font le jeu objectif du Front National, encore que, sur les emplois fictifs au Parlement Européen ce dernier se débrouille pas mal semble-t-il. Le mal qu'ils font à la politique est grave. Ce ras-le-bol, cette exaspération, ce rejet des élites, des profiteurs est très bien retranscrit et ressenti dans ce livre. C'est tout de même l'étranger et l'Islam qui trinquent le plus.

Un livre désespérant qui laisse peu de place à l'espoir (ce qui est logique/redondant avec désespérant, et bien que Dum spiro, spero). Il y a un journal (Le Point je crois, je n'ai pas retrouvé l'article en ligne, désolé) qui nous explique que tout le monde détourne des fonds publics (?!). Bien sûr selon eux il y a .... les allocs etc. (Pour info l'évasion fiscale c'est 80 milliards d'euros, les RSA indus de l'ordre de quelques dizaines de millions, une certaine presse et une certaine idéologie parleront plutôt des pauvres qui trichent pour faire oublier à quel point les riches profitent et trichent) on reconnait bien là ce type de journal. Tout le monde ne détourne pas 1 million d'euros (somme pour l'emploi fictif possible de Penelope Fillon et la rémunération très substantielle de ses enfants étudiants en droit). La manipulation est au niveau de l'échelle (individuelle ou globale), un peu comme quand Christine Lagarde estime avoir comme tout un chacun le droit à l'erreur. Hum ... un droit à l'erreur de 400 millions d'euros tout de même, même en faisant de gros effort je suis pas sûr d'y arriver. Ce type de manipulation est tellement grossier que j'en suis baba. Alors imaginez quand votre ville est désertée, que les magasins ferment, que vous perdez votre boulot car délocalisé etc. voir ce genre de comportement d'élus qui dépensent 8000 euros pour un costume (Fillon, source Canard Enchaîné) et qui après sous-entendent que les fonctionnaires bossent pas assez, qu'il faut en liquider 500 000, cela laisse songeur sur le délire de ces personnes (en fait ne fait que révéler la connivence avec les groupes privés, assureurs et compagnie). On décore un peu à tout va pour la Légion d'Honneur. Mais quand il s'agit d'élus qui franchissent allègrement certaines limites là on ne parle pas de priver un certain temps des droits civiques et encore moins de déchéance de nationalité (c'est réservé pour ceux d'origines étrangères ça !).  Ironiquement ceux qui parlaient de déchéance de nationalité et d'identité ont des batteries de casseroles à trainer ou ont fait de la diplomatie parallèle avec la Russie, en désaccord avec la politique du gouvernement (qu'on soit d'accord ou pas). Personne n'a dit à ma connaissance que cela relevait de la Haute Trahison, pas même le premier intéressé, le Président de la République Française. Il est grand temps de lutter contre la corruption politique (et économique),  de lutter contre les paradis fiscaux, contre les évadés fiscaux. Une loi comme ne jamais avoir été condamné devrait être un minimum pour prétendre à une élection. Une autre condamnant ceux qui ne se présentent pas aux convocations d'un juge (je parle pas de vous et moi, là vous êtes cuit si vous vous présentez pas, je parlent de ceux qui ont un staff d'avocat et qui font la politique de la chaise vide etc.). Alors certains se laissent tenter par le FN. Une illusion de plus.

Note : AAAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire