samedi 17 juin 2017

Qu'est-ce que les Lumières ? d'Emmanuel Kant

Qu'est-ce que les Lumières ? d'Emmanuel Kant (Larousse, 94 pages, 2013)

Incipit :
Qu'est-ce que les Lumières ? La sortie de l'homme de sa minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c'est-à-dire incapacité de se servir de son entendement (pouvoir de penser) sans la direction d'autrui, minorité dont il est lui-même responsable (faute) puisque la cause en réside non dans un défaut de l'entendement mais dans un manque de décision et de courage de s'en servir sans la direction d'autrui. Sapere aude ! («Ose penser».). Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

En clair l'homme n'est pas tant con comme un manche de pelle à tarte que lâche, pleutre et velléitaire. Ce qui, entre nous soit dit, fait toujours plaisir (attention, faut aussi un sens de l'humour sinon tout part à vau-l'eau). Tout bien pesé, ce n'est qu'une lettre, de 1784, juste avant notre révolution, d'à peine cinq pages de surcroit (dans cette édition), alors on l'excuse. Bon je rigole comme ça mais ce petit livret est très intéressant. Oui vu mon introduction, je comprends que vous émîtes des doutes. D'autant plus enrichissant par le corpus qui l'entoure et que la générosité de Larousse nous fait partager. Attention les yeux : contexte historique, frises chronologiques, fiche de l'auteur, pistes de réflexions, thèmes et concepts abordés, mises en perspectives, bibliographie .... de quoi vous occuper toutes vos soirées d'hiver au coin d'un feu de bois (hêtres ou ne pas hêtres, telle est la question) avec votre bien aimé(e). Je ne vais pas me substituer à cet excellent ouvrage et vous faire une thèse, je vous invite de vous-même à vous y pencher, c'est du bon travail édifiant comme je les aime, une collection Larousse à suivre de près (comme le rasage). A noter tout de même que l'écoute de Rammstein à plein volume n'est pas recommandé pour en tirer toute la substantifique moelle (La lecture et le headbanging ne faisant pas bon ménage, j'ai perdu mon chat à cause de cela, alors attention). A noter également qu'il n'y a guère que ce blog où vous pourrez lire un article parlant d'un texte de Kant et d'une musique qui ne déparerait pas au Hellfest. Me remerciez pas, c'est bonus.

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire