vendredi 11 août 2017

La croix des assassins de Giacometti et Ravenne

Visita Interiora Terrae
Rectificandoque Invenies Occultum
Lapidem (Veram Medicinam)
La croix des assassins de Giacometti et Ravenne (Pocket, 624 pages, 2009)

Incipit :
Saint-Jean-d’Acre
18 mai 1291

Un bruit de métal résonna brusquement sous la voûte de la grand-salle. Guillaume de Beaujeu sortit de sa torpeur et devina, à travers la toile tendue, le corps en armure qui gisait sur une planche de bois. Depuis le début de l’assaut des Infidèles, la salle ne désemplissait pas. À tout instant, un corps mutilé ou agonisant venait s’échouer dans ce cloaque surpeuplé où les cris de douleur le disputaient aux odeurs de sang.

Après In Nomine, Le Rituel de l'Ombre, Conjuration Casanova, et Frère de Sang, vous devez vous demander si j'ai une fixation, si je suis bientôt saturé par ce genre de livre, si cela va encore durer longtemps, si je suis devenu un affidé d'un cénacle obscur, secret et œuvrant en sous-main à la domination du monde. Pas faux. Mais non, en fait je recherche l'euthymie, alliance de l'aponie et de l'ataraxie pour une sérénité suprême. Et au passage je m'informe de manière ludique sur les Templiers, des sectes, des techniques de "lobotomie", un complot mondial, le secret du "surhomme". Rien que ça. Une paille.

Toujours sur le mode du thriller entrelaçant plusieurs flux narratifs se déroulant dans des espaces temporels différenciés, ouais bon en clair il y a plusieurs histoires qui se passe à des époques différentes. Une manière amusante de renforcer mes lectures de L'histoire de France pour les nuls vu que je suis en ce moment au XIIème siècle lors de la troisième croisade, bientôt le bûcher de Jacques de Molay (1314). Oui parce que cela a beau être un thriller les auteurs utilisent un fond historique varié et instructif ce qui donne toute la valeur à leurs ouvrages, comme l'addendum de fin explicitant à chaque livre le vrai du faux et proposant en référence des lectures forts passionnantes à se mettre sous l'oculaire pour les longues soirées d'hiver à venir.

Note : AAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire