samedi 16 septembre 2017

Frabato le magicien de Franz Bardon

Autel de la paix
Frabato le magicien de Franz Bardon (Éditions Moryason, 168 pages, 2016)

Incipit :
 En ce qui concerne la vie d'un Être tel que Franz Bardon, on ne peut parler que de vie « apparente ». Ce constat, qui est le nôtre,s'applique aussi à la vie de tout Adepte.

 Et de fait, que sait-on de la vie réelle des Maîtres qui ont été à l'origine de la Résurgence de la Connaissance Hermétique sous le nom de « Théosophie » ?Qui est véritablement l’Être Qui s'est fait connaître, au XIXe siècle sous le nom de «KOUT HOUMI», par exemple ? Même interrogation pour les autres Adeptes ...
 La biographie ésotérique de Franz Bardon, quelle a été sa vie d'Initié ou d'Adepte avant qu'une mission particulière, celle de répandre auprès des hommes le chemin de la véritable initiation magique. Pour peu que vous accréditiez cette histoire, elle forme un tout cohérent avec l'enseignement associé à F. Bardon et qui est abondamment cité dans cet ouvrage. Pour les autres, c'est un angle de vue particulier, ésotérique, qui pourra nourrir votre culture sur les sciences occultes (L'un n'empêchant pas l'autre).

Il est notable d'y voir des parallèles avec d'autres enseignements comme le Tao, des recommandations  qui remettent en cause le matérialisme et l'argent roi  que l'on retrouve dans des ouvrages récents comme celui de Thomas d'Ansembourg (Qui fuis-je ? Où cours-tu ? A quoi servons-nous ? Vers l'intériorité citoyenne) qui écrit page 49 :

"Pour ce qui est de notre culture, il semble que quelques siècles de rationalisme aient hypertrophié l'intelligence intellectuelle au détriment des intelligences émotionnelles et spirituelle, et que quelques décennies d’État-providence, de sécurité et de recherche de la satisfaction  immédiate des désirs par la consommation aient achevé d'émousser notre capacité intuitive, notre esprit d'aventure et donc notre envie de participer à l’œuvre de la vie. "


Dans les grandes lignes je suis plutôt d'accord. Sur l'émotionnel je mettrais un bémol tant le matraquage des médias d'actualité télévisuelle utilise l'émotion mais cette fois au détriment de toute réflexion, d'analyse et de recul. Mais je concède que dans ce cas on ne puit guère parler d'intelligence, émotionnelle ou non. Plus curieuse est la remise en question de l'état providence mise au ban en même temps ou au même niveau que le consumérisme obsessionnel. Mais il est intéressant de voir les liens entre Confucius, le Tao, un livre récent et ce livre sur Franz Bardon. Bien d'autres liens pourraient être faits, c'est juste qu'en ésotérisme on finit par voir des symboles ou des perspectives similaires un peu partout (microcosme/macrocosme, ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, le moi intérieur, l'intériorité, etc)

Plus surprenant dans cet ouvrage est son antimaçonnisme, même s'il est indiqué que bien sûr toutes les loges n'hébergent pas des Mages noirs, à d'autres endroits sont cités des livres qui font encore plus ce rapprochement.  Même si j'étais prêt à accepter tout ce que dit ce livre j'y relève quelques incohérences ou quelques hypothèses particulièrement osées (comme, entre autre exemple, le fait qu'Hitler ait survécu à 1945).

Un livre original qui, en dépit de quelques réserves, m'a intéressé sur les aspects spirituels.

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire