dimanche 29 octobre 2017

Guide de survie pour le voyageur du temps amateur de Charles Yu

Guide de survie pour le voyageur du temps amateur de Charles Yu (Folio SF, 329 pages, 2010)

Incipit :
Quand ça arrive, voilà ce qui arrive : je me tire dessus.
 Enfin, c'est-à-dire, pas sur moi à proprement parler. Sur mon futur moi. Il sort d'une machine à voyager dans le temps et se présente comme Charles Yu. Qu'est-ce que vous vouliez que je fasse ? Je le tue. Je tue mon propre avenir.
Un livre assez loufoque et bien barré. Jeu de narration, machine à voyager dans le temps et à voyager dans l'imaginaire et dans le texte, le narrateur est aussi l'auteur, auto-fiction voire auto-science-fiction, mise en abyme, jeu sur la diégèse, extradiégétique, intradiégétique et métadiégétique (tant qu'à faire), bref un jeu littéraire assez abouti et c'est tout le mérite de cet ouvrage. Néanmoins les aspects familiaux dysfonctionnels sont moins probants voire ennuyeux et donc je suis un peu déçu. Et pourtant plusieurs thématiques sont abordées comme l'espace-temps, la réalité/l'apparence, la relativité et même le bouddhisme (cela tombe bien) mais c'est moins passionnant que la mise en abyme dans L'affaire Jane Eyre de Jasper Fforde ou les voyages temporels de Les voies d'Anubis de Tim Powers ou de Le voyageur imprudent de Barjavel. Là l'auteur mélange plus de thème que les livres que je viens de citer, et cela est clairement son point fort mais au détriment d'une histoire qui n'est au final pas vraiment intéressante, un peu dommage.


Note : AAA


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire