mercredi 4 octobre 2017

L'Empire du Graal de Giacometti et Ravenne

Ça me la coupe !
L'Empire du Graal de Giacometti et Ravenne (JCLattès, 592 pages, 2016)

Incipit :
Brocéliande
Château de Comper
De nos jours
Marcas ne savait pas depuis combien de temps il était dans cet état. Entre le rêve et la vie.
À la frontière.
Quand il ouvrait ses yeux qui brûlaient, il distinguait la silhouette de son compagnon recroquevillée contre le mur. Sans doute avait-il trouvé un appui. Il ressemblait à une araignée, à une grosse araignée qui n’allait pas tarder à tomber dans la bouche d’ombre prête à l’avaler. Sa vue se brouilla. Il haletait.

Après In Nomine, Le Rituel de l'Ombre, Conjuration Casanova, et Frère de Sang, La croix des assassins, ApocalypseLux Tenebrae, Le Septième Templier , Le Temple Noir et Le règne des Illuminati, voici le retour du plus célèbre policier Franc-maçon !  Et dans une quête cette-fois ci qui explore le mythe du Graal. Ahhh cela pourra rappeler à certains Excalibur de John Boorman, Indiana Jones de Spielberg, Les dames du Lac de Marion Zimmer Bradley, Enchanteur de Barjavel et j'en passe. D'ailleurs dans cet épisode nous avons en fait droit à deux romans, le thriller et un autre plus court, un conte du Graal plutôt très sympa à lire. Avec toujours ses côtés historiques qui permettent de s'instruire en frissonnant. Les auteurs font même de l'autodérision soit en citant implicitement Dan Brown, soit en s'amusant avec un personnage auteur lui aussi d'ouvrages type thriller ésotérique et, en passant, ils se laissent aller à brocarder gentiment l'ostracisme supposé de la part de l'intelligentsia littéraire sur ce genre un peu méprisé. Cette histoire permet aussi d'aborder la foi et le besoin de merveilleux des êtres humains et ce qui fait vivre une religion. Oui on peut s'amuser tout en s'interrogeant judicieusement sur des points essentiels. Bref un vrai plaisir détente instructif. Cela me distrait de l'autre livre que je lis, plus sérieux, d'un certain René Guénon, Aperçus sur l'initiation, dont le style un peu lourd aux phrases à rallonge abusant des subordonnées, une phrase pouvant allègrement s'étaler sur une page, m'agace un peu. Cela demande une concentration plus serrée mais surtout me fait ranger l'auteur parmi les pédants, et plus précisément ceux qui aiment se la péter grave. Il va falloir m'armer de courage, ce René Guénon semble avoir écrit tout un tas de choses intéressantes que je compte lire.

Pour en revenir à notre Graal, la série s'arrête bientôt. Encore un et hop fini ! Enfin jusqu'à ce que les auteurs en écrivent un autre ! Et je l'espère de mes vœux. J'ai déjà recherché quelques ouvrages similaires et en farfouillant je suis tombé sur un livre qui a eu les honneurs de pas mal de lecteurs : Les pierres sauvages de Fernand Pouillon. Quel beau titre ! Je l'entame dès cet article mis en parution ! En fait il n'a pas grand-chose à voir au final avec la saga de notre commissaire franc-maçon Marcas mais plutôt aurait des similitudes avec le bon livre Le passeur de lumière.

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire