mardi 21 novembre 2017

Astérix et la transitalique de Gosciny et Uderzo

Astérix et la transitalique de Gosciny et Uderzo mais en fait Ferri & Conrad (Dargaud, 48 pages, 2017)

Oui ce blog est encore en vie. J'ai juste fait un tour d'une semaine à Nantes pour un congrès très riche en informations et ramené des souvenirs ainsi que des caramels au beurre salé. J'ai aussi commencé une autre lecture (une de plus, c'est pas malin) aka Homo Deus tant j'avais apprécié Sapiens, et j'ai donc un peu dérivé sur le cumul de lecture en parallèle, ce qui veut dire qu'à un moment je vais en terminer plusieurs et que ce blog va exploser ! J'ai surtout, suite au dernier Club de Lecture, entamé un livre sur Jeanne d'Arcadie, un pavé, avec une lecture non conformiste emplie de symbolisme ... un pavé disais-je, de 522 pages écrit petit avec des marges ridicules donc plus proche du 900 pages dans un format standard. Mais attention, hein, j'ai réussi à ne pas débuter Petit voyage dans le monde des quanta (d’Étienne Klein), oui vous pouvez applaudir, et tout ça à cause d'un copain qui m'a recommandé une excellente vidéo sur les objets (du même Étienne Klein) et qui explique que le principe d'incertitude a peu été compris (c'est clairement plus proche du principe d'indétermination), le début avec la citation de Nietzsche est pas mal non plus. Ah oui Astérix ... bon c'est un cadeau de mon épouse, difficile après de nuancer ma déception ... J'étais mitigé avec les précédents, je reste toujours mitigé ... il est vrai que cela m'a rappelé un peu Les fous du volant, mais bon, certes cela se lis mais quitte à acheter une BD je préfèrerais le volume 4 de l'Incal ... (oui, on ne sait jamais pour Noël ...)

Note : A

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire