vendredi 29 décembre 2017

La P... respectueuse suivi de Morts sans sépulture de Jean-Paul Sartre

Dans KKK il y a KK
La P... respectueuse suivi de Morts sans sépulture de Jean-Paul Sartre (Folio, 218 pages, 1947)

Cela faisait un petit moment que je n'avais pas lu de théâtre, comme ce sont les vacances j'en profite pour lire un max. Et ce type de littérature me manquait. Je suis tombé sur celui-là à la librairie de Beaugency (où j'ai acheté également La servante écarlate de Margaret Atwood et un livre très prometteur d'Edgar Morin, Connaissance ignorance mystère). J'avais entendu parler de la première pièce, peut-être à cause du titre qui ne passe pas inaperçu, mais pas de la seconde. Je n'en connaissais pas les thèmes, ni de l'une ni de l'autre. C'est assez terrible en fait, la première est sur le racisme dans un monde qui rappelle les états du Sud des États-Unis (les confédérés) et qui, au regard notamment des évènements de Charlottesville et des propos racistes et honteux de Donald Ubu-Trump, reste toujours actuelle (et pas que dans le Sud des États-Unis malheureusement). Un condensé de charge émotionnelle sur le racisme, la misogynie, l'aliénation, la pression sociale et le pouvoir totalitaire (au sens où il envahie jusqu'à l'individu). La deuxième pièce porte sur un moment particulier de l'histoire de France, où des résistants se retrouvent prisonniers de miliciens. Un conflit extérieur qui s'immisce jusqu'à l'intérieur des individus et anéanti tout sur son passage, amitiés, famille, amour, fraternité etc. Au delà des sujets qui ne sont guère positif deux pièces très bien écrites qui frappent fort. Joyeux Noël.

Note : AAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire