dimanche 28 janvier 2018

Introduction à la pensée complexe d'Edgar Morin

Complexe cité
Introduction à la pensée complexe d'Edgar Morin (Essais Points, 158 pages, 2012)

Incipit :
Nous demandons légitimement à la pensée qu'elle dissipe les brouillards et les obscurités, qu'elle mette de l'ordre et de la clarté dans le réel, qu'elle révèle les lois qui le gouvernent. Le mot de complexité, lui, ne peut qu'exprimer notre embarras, notre confusion, notre incapacité de définir de façon simple, de nommer de façon claire, de mettre de l'ordre dans nos idées.
Un petit livre recueil d'articles dont la thématique est la complexité. Ode à la transdisciplinarité, à la compréhension d'un mode complexe, à la lutte contre l'abandon d'avoir un regard complexe (spécialisation, experts)  mais aussi de penser la complexité même, d'au moins se donner pour objectif de l'appréhender même si par la notion même de complexité c'est tâche impossible.

Une couverture qui me rappelle Origin de Dan Brown, l'ammonite, le nombre d'or, l'infini fractal, la spirale, etc. Amusant de faire des lien avec des concepts exposés dans le Bhagavad Gita ou le Tao aussi bien que par le Bouddhisme dans L'infini dans la paume de la main. L'impermanence, l'interdépendance étant intimement liés avec la complexité ici exposée, comme quoi ce ne sont pas des idées récentes mais au fil du temps elles évoluent, se transforment, et s’immiscent dans notre modernité.

Il y a une partie lié au management qui est très instructive surtout sur la place que se fait le désordre au sein d'une organisation lorsque l'environnement est trop contrôlé ce qui, paradoxalement, permet à l'ensemble de fonctionner, une interdépendance entre le chaos et l'ordre en somme, entre l'entropie et la néguentropie, frontière entre illusion du contrôle totale et immixtion d'un désordre sous-jacent invisible.

Bref un opuscule éclairant qui résonne étrangement comme l'attracteur du même nom avec mes lectures récentes. Tout de même étonnant dans ce livre de mal orthographier le nom de Noam Chomsky (écrit Chomski !!!)

Note : AAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire